Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.belledonne-sport-nature.fr

Association Belledonne Sports Nature

Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Inviter des participants
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents
Voir aussi

Accueil «   Le blog «  

Grand Châtelard, en Maurienne (2143 m)

par les crêtes enneigées !

Anticyclone persistant, nappes de pollution en vallées, froid sec et ciel bleu en altitude, tous les ingrédients étaient réunis ce dimanche 4 décembre, pour un cocktail de bonnes sensations visuelles, corporelles, mentales !

La neige, absente des faces sud, était restée fidèle au poste dans les vallons orientés à l'est et sur les crêtes, pimentant la marche et donnant à voir de belles avalanches de fond sur les shistes pentus ou donnant une saveur nordique aux reliefs compliqués du Plateau des Chamossières.

Notre itinéraire partait du Léard, au-dessus de Saint Jean de Maurienne à 1400 m, pour rejoindre les Chambeaux ; à partir du bel oratoire, un sentier orienté sud/sud-ouest traversait la crête de Roche Noire bien schisteuse, et remontait la combe sous la crête de Massuet, parmi une superbe forêt de mélèzes, dont les aiguilles doraient la neige tout au long du sentier.

Après un raidillon plein nord dans les pelouses sèches, nous débouchions sur Crêt Massuet, à 2157 m.

De là, sur une neige dure et râpeuse permettant de belles descentes ou remontées aériennes, nous filions vers le nord-est sur le Crêt de la Raverotte passant aux cols de Cressua et de Cochemin (1939 m), pour enfin attaquer la montée finale au Grand Châtelard dont la croix sommitale se découvrait après une déambulation agréable entre les roches du Plateau des Chamossières.

Ce sommet d'altitude modeste mérite une palme d'or pour la magnificence du panorama à 360° !

Le versant est du massif de Belledonne avec le Puy Gris érigé en cathédrale. Les Aiguilles d'Arves à tête de chat, l'Etendard et son glacier étincelant de blancheur, la Croix des Têtes, plus haute muraille calcaire de France, et les arrières-plans ou les villages de la vallée des Villards, tout en bas...

Une belle descente sur le versant sud-est du Grand Châtelard nous amenait promptement par des pentes herbeuses à proximité de Sur la Balme et enfin sur la route de Pierre Brune. La boucle se terminait dans les teintes dorées d'après-midi et dans l'ombre des replis de terrain, après 5 h 30 de marche, plus de 10 kms et pas loin de 1000 m de dénivelée.

Participants : Daniel, Thierry, Geneviève.



En montant vers les Chambeaux Oratoire des Chambeaux Traversée vers la crête de Roche Noire Mélèzes de la Combe de Massuet Sous le Crêt Massuet Crêt Massuet 2153 m Col de Cochemin Plateau de Chamossières Au sommet du Grand Châtelard Descente vers Sur La Balme Sorbier 15 h 45, retour au Léard, 1400 m Merveille du jour !